Vodou Goldman Sachs

mai 6, 2014 dans Marc Blieux / Marc Moana par Marc

Vodou Goldman Sachs est une création de Marc Blieux (mai 2014).

« C’est une création que je portais depuis longtemps sans arriver à la formaliser. Et puis m’est venu l’idée de ces petites maisons de monopoly montées sur ces pics et qui auraient été plantés, l’un après l’autre par chaque américain ayant tout perdu dans un prêt subprime, dans la Goldman Sachs Tower, siège social de la banque. On peut penser cela comme un rituel plus ou moins maléfique si on a des affinités avec la pensée magique ou simplement comme un geste symbolique, première étape d’une reconstruction psychique.»

 

 

En 2004, lorsque les banques sont venus frapper à leur porte, beaucoup ont voulu croire, une fois de plus, au rêve américain . Ces ménages « à faible revenu », déjà endettés pour la plupart, ont fait confiance à ceux qui leur prédisaient l’augmentation constante de la valeur de leur maison, si bien qu’ils n’auraient aucun mal à rembourser des prêts pouvant représenter plus du double de leur bien. Ces prêts « subprimes » étaient pour la plupart à taux variables, faible au début mais en augmentation constante jusqu’à dépasser les possibilités financières des emprunteurs. Mais ce n’est que la première partie du plan des banques qui a consisté ensuite à « revendre » ces prêts « toxiques » à d’autres spéculateurs par la « titrisation des créances », procédé consistant à les regrouper par paquet et à les « mélanger » avec d’autres titres.
Bien évidement les « défauts de paiement » des ménages ont été si nombreux 3 ans plus tard qu’ils ont provoqué l’écroulement du système et la crise financière. Les maisons ont été saisies par les banques et le peu qu’avait leur propriétaire avant ces prêts s’est envolé avec, aggravant leur paupérisation.

En 2007 la banque d’affaires américaine Goldman Sachs annonce un bénéfice net en hausse de 22 % à 11.6 milliards de dollars ce qui ne l’empêche pas de demander et de recevoir en 2008, l’approbation de la Réserve Fédérale (Fed) pour un changement de statut : de banque d’investissement elle devient la quatrième holding company du pays. Elle bénéficie alors de l’aide financiaire massive de l’état, c’est à dire de l’ensemble des contribuables américains, grâce au plan Paulson. Le secrétaire du Trésor Henry Paulson a été un ancien président et directeur de la banque Goldman Sachs…

Aucun banquier ou homme politique ne sera poursuivi par la justice…

 

Vodou Goldman Sachs

 

Vodou Goldman Sachs