Pour une écologie du numérique

avril 27, 2013 dans Présentations / conférences par Marc

 

AIRE Mille Flux a pour support des technologies numériques innovantes, la principale étant une plate forme 3D temps réel. Elle est un média particulièrement adapté afin d’œuvrer sur l’expression de soi,  sur notre relation au monde et notre  inter subjectivité. Nous veillons à utiliser les technologies numériques dans leur ensemble dans une perspective que nous qualifierions d’humaniste, dans le sens où cette utilisation peut apporter à chacun une connaissance supplémentaire, d’autres points de vue.

Mais il est de notre responsabilité, en temps qu’artistes, de nous interroger et de prendre position contre une utilisation des technologies numériques qui serait au contraire aliénante pour l’individu. Nous voyons apparaître et se développer un courant de pensée appelé post humanisme ou encore  transhumanisme, porté par des intellectuels, des artistes mais surtout par des industriels, rêvant de la fusion homme machine, d’augmenter les performances du corps et qui nous promettent l’immortalité…

Nous ne partageons aucunement ces phantasmes hérités du passé qu’on nous présente comme un aboutissement « naturel et inéluctable du progrès ». C’est pourquoi nous souhaitons contribuer, à notre échelle, à construire une autre pensée et imaginer d’autres perspectives.

La mise en place d’un cycle de rencontres, de conférences et de débats nous permettrons de nourrir cette réflexion,
pour une écologie du numérique.

 

 

 

Rencontres réalisées

Dans le cadre du Quantic festival.
Diffusion le dimanche 9 juin 2013 à 11 h à La galerie, esplanade Napoléon 3, entre le hall des sources et l’hôtel spa des Célestins. Vichy

 

 

 

 

 

 

 

Mouton 2.0 – La puce à l’oreille

Un film d’Antoine Costa et Florian Pourch. Production SYNAPS Collectif Audiovisuel – 2012

 

Les RFID (1) sont le point de départ du projet de ce film documentaire. Le puçage se généralise autour de nous, les informations se recoupent, la carte d’identité biométrique s’impose. À chaque fois avec de bon prétextes, de bonnes raisons, de bons arguments. Avec la directive européenne concernant le puçage obligatoire des cheptels ovins et caprins, nous assistons à la première obligation d’envergure de puçage du vivant. Une expérimentation grandeur nature dont les industriels se flattent.

C’est dans ce contexte que s’inscrit ce film, mais nous avons volontairement choisi de le laisser en toile de fond. Nous consacrerons la majeure partie du documentaire aux paroles d’éleveurs sans commentaires. Un peu à la manière des tribunes libres dans la presse nous écouterons les récits de ceux qui vivent ces transformations et luttent contre les obligations.

site du film : http://www.mouton-lefilm.fr/

(1) La radio-identification, le plus souvent désignée par le sigle RFID (de l’anglais radio frequency identification), est une méthode pour mémoriser et récupérer des données à distance en utilisant des marqueurs appelés « radio-étiquettes » Les radio-étiquettes sont de petits objets, tels que des étiquettes autoadhésives, qui peuvent être collés ou incorporés dans des objets ou produits et même implantés dans des organismes vivants (animaux, corps humain). Les radio-étiquettes comprennent une antenne associée à une puce électronique qui leur permet de recevoir et de répondre aux requêtes radio émises depuis l’émetteur-récepteur.

 source Wikipédia